Programme : Création d’une zone tampon humide artificielle de démonstration

 

L’objectif du programme :

Montrer l’intérêt des zones tampons pour la préservation de la qualité de l’eau et la biodiversité, grâce à un site de démonstration dans un établissement d’enseignement agricole.

 

Le contexte :

Il n’existe que deux moyens pour limiter la pollution des eaux par les pesticides :

  • Réduire leur utilisation
  • Limiter les transferts vers les eaux souterraines et de surface.

Les zones tampons humides artificielles constituent une réponse favorable dans un certain contexte, pour limiter les transferts de pesticides vers les eaux souterraines. Elles permettent d’intercepter les eaux de ruissellement agricole ou de drainage, pour en réduire la charge totale en pesticides. Elles permettent aussi de recréer des milieux naturels favorables à l’accueil de nombreuses espèces dans les zones de grandes cultures.

schéma d'une zone tampon humide artificielle, vue en coupe

schéma d’une zone tampon humide artificielle, vue en coupe

La création de ce site de démonstration servira de supports à la formation des étudiants (les futurs agriculteurs) et de sensibiliser plus largement le monde agricole à l’intérêt de ces aménagements.

schéma de fonctionnement de la zone tampon humide artificielle

schéma de fonctionnement de la zone tampon humide artificielle

Utilisateurs :

  • Collectivités locales
  • Monde agricole,
  • Établissements d’enseignement agricole,
  • Bureaux d’études…

Démarrage du programme : 2014

 

Porteur du projet : AREAS

 

Partenaires financiers :

  • Agence de l’Eau Seine-Normandie
  • Région Normandie

 

Partenaires techniques :

  • EPLEFPA de Seine-Maritime
  • SMBV Durdent
  • Fédération Départementale des Chasseurs 76

 

Ressources

 La presse en parle

Zone tampon humide artificielle – La plaquette

Lisez aussi…

Programme ÉVAPORE

Programme ÉVAPORE

Évaluation de l’efficacité des politiques publiques pour réduire les impacts du ruissellement et de l’érosion des sols

Étude sur l’évolution des surfaces en herbe de 1990 à 2013

Étude sur l’évolution des surfaces en herbe de 1990 à 2013

Trois territoires de Seine-Maritime se sont prêtés à un essai de création de cartes d’occupation du sol à partir d’images satellites à 4 dates. La fiabilité de ces cartes est discutée. Des exemples de valorisation, en lien avec les risques de ruissellement et d’érosion, ont été développés.

La première zone tampon humide artificielle de Normandie

Cette ZTHA a été conçue pour être accessible. Des supports pédagogiques sont disponibles. Contactez-nous pour organiser votre visite !

 

p1080285