De l’augmentation des coulées de boues dans les années 70/80…

Les fortes augmentations des coulées de boues des années 70/80 ayant des impacts importants, en particulier sur les communes des vallées sèches et la récurrence de ces phénomènes dans les années 80 conduisent les élus locaux à alerter les services de l’Etat. Ceux-ci mènent alors une politique de construction de barrages.

Mais rapidement, cette réponse couteuse montre ses limites et ne répond pas aux problématiques des agriculteurs en particulier sur les phénomènes d’érosion.

Face à la recrudescence de ce type de problématique dans plusieurs régions de France, le Ministère de l’Environnement met en place 3 opérations pilotes sur 5 ans dans le Lauragais, le Pontieux et le Pays de Caux.

Des opérations pilotes construites selon 3 axes :

  • L’analyse des évolutions du paysage et de leurs impacts sur ces phénomènes.
  • La fourniture de données précises pour mesurer et comprendre ces problématiques.
  • L’analyse et la compréhension de l’érosion agricole et l’impact de l’évolution des pratiques culturales.

Dans le Pays de Caux, la Chambre d’agriculture crée l’AREAS pour mener ces missions et répondre à cet enjeu au niveau régional.

À la création de l’AREAS !

Les forts besoins de méthodologie pour comprendre ces phénomènes et acquérir des données scientifiques fiables conduisent l’AREAS à consacrer une part importante de son activité à la recherche scientifique en partenariat avec l’INRA et le CEMAGREF.

L’association sera le berceau de nombreuses thèses sur le sujet de l’érosion et du ruissellement, contribuant à sa reconnaissance par le monde scientifique.
Dans les années 90, bien que le projet se termine, les institutions territoriales et professionnelles décident de poursuivre le soutien de l’AREAS, reconnaissant ainsi l’importance de l’enjeu dans la région et l’expertise de l’association.
L’AREAS poursuit donc son action en collaborant avec des organismes tel que l’INRA.

Des années 90 marquées par l’acquisition de références et l’assistance aux collectivités

Face aux importantes inondations et coulées de boues des années 1990, l’AREAS se concentre sur ses missions d’intérêt général : acquisition de références et assistance technique aux collectivités.


Un accompagnement dans la création des syndicats de bassin versant

Fort de son expertise et de ses connaissances scientifiques, l’association fait prendre conscience aux acteurs de terrain et aux élus que la problématique du ruissellement dépasse le territoire communal et doit être traitée au niveau des bassins versants pour apporter des réponses satisfaisantes et à la hauteur des enjeux.
Cet axe de travail aboutira en 1999 a la création des syndicats de bassin versant sur décision du Préfet.
L’AREAS devient l’élément incontournable pour accompagner la mise en place de ces nouvelles structures et développe un volet formation/sensibilisation pour accompagner les élus et les animateurs de syndicats.

Lisez aussi…

Instances

Instances

Conseil d’Administration, Bureau, Conseil d’Orientation et Conseil Scientifique.

Partenaires

Partenaires

Une association engagée dans de nombreux partenariats.

Equipe salariée

Equipe salariée

Une équipe salariée en charge de la mise en œuvre des décisions de nos instances et de la gestion des programmes.

Depuis 30 ans, l’AREAS poursuit ses actions dans trois grands domaines :

  • L’expertise et le conseil
  • La recherche scientifique
  • La formation/sensibilisation formation